Jean Pierre Nicoli

Jean Pierre Nicoli

Née a Genève le 27 juin 1968, d’une fratrie de 3 frères, après une formation d’électricien, technicien en électroménager ainsi qu’en menuiserie, j’ai fondé mon entreprise de dépannage en électroménager.  Après dix ans de cette activité d’indépendant, j’ai participé au lancement de La Carte Blanche, une association d’aide au domicile pour les personne fragilisées. Durant ces cinq années de  travail à visée social, j’ai eu plaisir d’assister de nombreuse personnes à une certaine autonomie à leur domicile en aménageant leur lieu de vie en lien avec eux même.
En 2010, je rencontre Ali Boss, maitre de tambour, avec qui j’ai commencé à entreprendre un travail personnel et spirituel avec les tambours et djembés. J’ai ainsi fabriqué mon djembe harmonique avec lui. J’ai également eu le plaisir de l’assister au sein de la Caravane des Cercles Magiques à travers l’Europe. En janvier 2012 à mon grand regret Ali nous a quitté. J’ai ensuite suivi des cours de percussions africaines pendant presque une année.

Fin 2012, je pars en Ardèche et deviens gardien du centre d’accueil, Le Village Du Lac, pour des stages de développement personnel, où j’ai pu suivre de nombreux stages dans des domaines variés allant de la géobiologie, aux chants en passant par la biodanza.
En parallèle, j’ai continué mon travail personnel et ma formation avec Tom Ehrlich et Jutta Storz, maîtres tambours et fondateurs des cercles de Tambours et Danse, Sons et Conscience. J’ai pu aussi approfondir, et me perfectionner en accompagnant Raphael Lalalouna gérant du centre d’accueil, en l’assistant dans de nombreux cercle de tambour. C’est pendant cette période que j’ai pu suivre aussi les enseignement de grands Sages Indiens.
Début 2015, je retourne en suisse et rencontre Taita Jipijapa, homme médecine d’Équateur, que j’ai assisté dans de nombreuses cérémonies de Temazcal (hutte de sudation) et de plantes médecines sacrées en tant que gardien de feu. C’est avec ce guide que j’ai appris à donner naissance à des tambours de soin énergetiques.
En parallèle j’accompagne Nathalie Borgnana dans des cercle de tambours et de djembés.
En 2017, nous avons fondé avec Sabrina Bailly l’association le Pépinière des Possibles pour donner naissance au Temple de la Chapelle, qui s’autonomise à l’automne 2019.